EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Mar 122020
 

CLICK HERE TO SEARCH FOR SIMILAR OFFERS

Countries: Chad, Mali, Mauritania, Niger, Senegal
Organization: Expertise France
Closing date: 18 Mar 2020

TERMES DE REFERENCE

MISSION DE DIAGNOSTIC

Contexte

Les six pays du Sahel francophone[1], et particulièrement la Mauritanie, le Niger, le Mali, le Burkina Faso et le Tchad, forment malgré leurs différences une vaste zone dont l’unité réside dans le partage de défis similaires, notamment démographiques, sécuritaires et migratoires qui pèsent sur les droits des femmes et des filles à l’éducation, à la santé et à l’accès et au contrôle des ressources économiques et des moyens de production.

Bien que ces six pays, à l’instar de la majorité d’Etats africains, aient ratifié la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW), le cadre légal varie d’un pays à l’autre et le droit coutumier prévaut souvent sur le droit formel. Ainsi, les sociétés sahéliennes reposent généralement sur des modèles où les hommes bénéficient d’un statut supérieur dans l’ensemble des sphères de la vie sociale. Les femmes et les filles sont souvent restreintes à leur rôle reproductif, les excluant de la vie économique, sociale et politique et des prises de décision à tous les niveaux : foyer, communautaire, social et politique. Malgré ces tendances générales, il faut noter des disparités importantes entre zones rurales et zones urbaines, mais également entre différentes zones socio-culturelles des pays.

Les pays du Sahel sont, en outre, confrontés à des menaces sécuritaires complexes, protéiformes, et transnationales et font face à des conflits – internes et transfrontaliers – qui opposent le plus souvent les communautés entre elles, notamment autour de la gestion et du contrôle des ressources et du partage du pouvoir. Ces crises multiformes entraînent des déplacements forcés et des formes de violence de toutes sortes, qui ont un impact sur la vie des populations et accentuent les inégalités de genre et les violences basées sur le genre. Le recours aux stratégies de survie néfastes par les populations affectées par les crises humanitaires et les déplacements forcés, comme le sexe de survie et les mariages forcés touchent en large majorité́ les femmes et les filles.

L’égalité de droits entre les femmes et les hommes est une condition préalable à la réduction de la pauvreté et à l’atteinte d’un développement humain et une paix durable : les économies sont plus résilientes, productives et inclusives lorsqu’elles réduisent les inégalités femmes-hommes et soutiennent activement la participation des femmes et des filles dans tous les domaines. Les partenaires locaux sont des acteurs essentiels pour mener une bonne pratique de l’intégration de l’approche genre. **

Le projet « Genre Sahel »

Le projet Genre Sahel, mis en œuvre par Expertise France (EF) et financé par l’Agence Française de Développement (AFD), vise à contribuer à l’élimination des inégalités de droits entre les femmes et les hommes dans les six pays du Sahel à travers l’appui à des acteurs locaux (OSC) porteurs de projets innovants. Ce projet, conçu comme un projet pilote en raison du caractère innovant des projets visés, doit permettre de créer un vivier d’opérateurs locaux capables de mettre en œuvre des projets de plus grande envergure et d’appliquer les procédures des principaux bailleurs de fonds.

Le projet se décline en trois composantes, visant trois objectifs spécifiques :

· L’émergence d’initiatives innovantes à haut potentiel de changement social en faveur de l’égalité de genre portées par des OSC locales;

· Le renforcement des capacités générales d’intervention des OSC porteuses des projets ;

· Leur articulation sur le plan national et régional à travers la capitalisation des bonnes pratiques en vue d’un ultérieur passage à l’échelle.

Les OSC bénéficiaires de cet appui financier, opérationnel et technique, seront identifiées à travers un appel à projets. L’appel privilégiera les initiatives pilote/expérimentales et porteuses de changement social qui pourraient ensuite être répliquées à l’échelle nationale et/ou régionale. Plus concrètement, l’appel ciblera les projets innovants dans les thématiques suivantes :

· Lutte contre les violences basées sur le genre : prévention et la prise en charge des violences de genre avec focus sur les violences dans les conflits et comme conséquences des conflits (prostitution, mariages précoces), à l’école, en milieu hospitalier et au travail et un focus sur la prévention des mutilations sexuelles féminines.

· Accès et maintien des jeunes filles à l’école avec un focus particulier sur les causes d’abandon et d’absentéisme liées au genre (hygiène menstruelle, mariage et grossesses précoces…)

· Droits et santé sexuels et reproductifs : éducation à la sexualité et à l’égalité

· Autonomisation économique et accompagnement économique des jeunes femmes en particulier déscolarisées

· Participation des femmes aux processus de prise de décisions : soutien à la participation égalitaire des femmes et jeunes dans les espaces de médiation et de gestion de crise, ainsi que dans les espaces de gouvernance, en particulier dans les zones en conflit en lien avec la résolution « Femmes, paix et sécurité »

· Questionnement sur les rôles sociaux, les stéréotypes de genre et le rôle des familles et des hommes dans la remise en cause des stéréotypes et des inégalités de genre (campagne de mass medias, études sur les masculinités, écoles des maris, hommes champions de l’égalité…)

Puisque la prise en compte des enjeux du genre doit être multisectorielle, l’appel favorisera les initiatives avec une approche intégrée.

Contexte et justification de la mission de diagnostic

Le présent projet s’appuie sur une étude préliminaire menée dans ces six pays en 2019 qui a confirmé la pertinence de travailler sur les thématiques proposées. L’étude a permis de dresser une première cartographie des acteurs de l’écosystème du genre (publics – ministères, organisations internationales – et privés – ONG, OSC) actifs dans les six thématiques prioritaires, des principaux projets mis en œuvre et des enjeux régionaux et nationaux dans le domaine de l’égalité femmes-hommes. La mission de diagnostic devra s’appuyer sur les conclusions de cette étude.

Puisque les projets innovants, autour desquels le présent projet s’articule, sont souvent portés pas des structures de petite taille, la mission de diagnostic doit servir à confirmer ou réfuter cette hypothèse en déterminant le profil et les capacités des organisations susceptibles de répondre à l’appel à projets compte tenu du caractère novateur des projets visés. L’appel à projets sera lancé par Expertise France pendant le premier semestre de 2020 et prendra en compte dans ses lignes directrices les conclusions de cette mission de diagnostic.

Objectifs spécifiques de la mission de diagnostic

L’objectif spécifique de la mission est de faire un état des lieux de l’environnement des OSC porteuses de projets innovants dans les six pays du Sahel, de leurs capacités opérationnelles et techniques et des principaux projets mis en œuvre afin de dessiner les contours de l’appel à projets: facteurs porteurs d’innovation, enveloppe estimatif des subventions, axes de synergie sur le plan régional entre les OSC potentiellement candidates, enjeux confrontés par les OSC (techniques, financiers, politiques, sécuritaires). La mission de diagnostic doit permettre de mieux cibler les organisations locales et les projets innovants dans les six thématiques prioritaires avec un potentiel de passage à l’échelle, et plus spécifiquement :

· Identifier des projets actuels mis en œuvre par des OSC locales avec une approche innovante et multisectorielle dans les thématiques visées et qui pourraient passer à l’échelle ainsi que leurs risques potentiels, en application du principe Do No Harm;

· Identifier des OSC locales ayant une expérience récente d’évolution et évaluer leurs capacités opérationnelles et financières ainsi que les facteurs d’évolution;

· Identifier des plateformes/coalitions/structures de concertation actives dans le secteur du genre, par thématiques, sur le plan national et régional et leur qualité ainsi que d’autres structures qui pourraient diffuser l’appel;

· Confirmer la pertinence des six thématiques proposées et proposer des nouvelles thématiques si nécessaire ;

· Déterminer la possibilité d’établir un système de compagnonnage entre deux/plusieurs OSC qui pourrait favoriser l’émergence des projets multisectoriels ou régionaux ;

· Identifier des axes de synergie avec d’autres initiatives régionales telles que le programme PISCCA, le Fonds MINKA et le Fonds MUSKOKA, le projet HUB ITT Sahel, ainsi que le projet EDIFIS genre Sahel (en instruction) et le réseau partenarial pour le Sahel(en instruction). **

Livrables attendus

· Cartographie de projets innovants dans les six thématiques : OSC porteuse, bailleur(s), budget, durée, partenaires de MeO, facteurs d’innovation, rapport innovation/thématique, potentiel de replicabilité et risques potentiels ;

· Cartographie d’OSC locales actives dans les thématiques indiquées (échantillon):

o Principaux projets réussis, budget annuel, degré d’innovation, appartenance à un réseau, potentiel de passage à l’échelle et évaluation de leurs capacités opérationnelles et financières selon une grille qui sera fournie par Expertise France ;

o Proposition, le cas échéant, de groupements d’OSC (système de compagnonnage) qui pourraient mettre en œuvre des projets multisectoriels et/ou régionaux

· Cartographie des réseaux / plateformes / structures de concertation sur le plan national et régional regroupant des OSC actives dans le domaine du genre (nombre de membres, partenaires, missions) dans lesquelles les OSC appuyées pourront s’insérer ainsi que les structures qui pourraient diffuser l’appel à projets et/ou être associées à l’action ;

· Liste Déterminer la possibilité d’établir un système de compagnonnage entre deux ou plus OSC en fonction des domaines d’intervention afin de favoriser l’émergence de projets multisectoriels et/ou régionaux

· Recommandations de formulation de l’appel à projets : pertinence des thématiques proposées et/ou proposition de nouvelles thématiques, montant de l’enveloppe (subvention), facteurs porteurs d’innovation, durée de mise en œuvre des projets, axes de complémentarité à privilégier, recommandations sur les critères d’attribution ;

· Evaluation succincte des besoins des OSC susceptibles de répondre à l’appel et recommandations opérationnelles pour le processus de renforcement de capacités en vue du passage à l’échelle: identification des principales contraintes d’ordre financier, technique, organisationnel, social et politique ainsi que des leviers de croissance.

Profil de l’expertise recherchée

· BAC + 5 en sciences sociales, économiques, droit ou similaires avec des études spécifiques sur le genre ;**

· Expérience dans la planification, coordination et gestion de projets de développement en Afrique (5 – 7 ans) ;

· Expérience de travail avérée avec des organisations de la société civile dans le domaine de l’égalité f-h dans la région du Sahel (5 – 7 ans) ;

· Très bonne connaissance de la région du Sahel et plus notamment des enjeux liés au genre;

· Parfaite maitrise du français (comprenant une excellente capacité de rédaction à l’écrit) ;

· Une connaissance de l’arabe et/ou des langues locales serait un atout.

Pays couverts : 6 pays du Sahel (Sénégal, Mali, Burkina Faso, Tchad, Niger, et Mauritanie)

How to apply:

Candidature :

· CV(s) en français des expert.es proposé.es

· Proposition succincte de méthodologie et de compréhension de la mission

· Calendrier proposé

· Offre financière en € (TTC et HT), présentée par type de coûts, chaque coût devant être détaillé par unité, nombre d’unités et total

· Preuve d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés (Kbis ou autres)

NB : les candidatures peuvent émaner d’expert.es individuel.les, de bureaux d’études ou d’organisations proposant plusieurs profils complémentaires selon les pays.

Documentation utile

· Le rapport de l’étude EDIFIS commandité par l’AFD

· Le répertoire des membres du SPONG (secrétariat permanent des ONG)

· Le répertoire des membres du CCEB (Cadre de concertation des ONG et associations actives en éducation de base) au Burkina Faso

· Le répertoire des ONG bénéficiaires du fonds commun genre au Burkina Faso

· Grille d’évaluation des capacités opérationnelles et financières des OSC

Contact: beatriz.aguirre-noceda@expertisefrance.fr

click here for more details and apply

SIMILAR JOBS ( NEWEST )

JOB INTERVIEW
Tipical Questions
Why Should I Hire You? The most overlooked question is also the one most candidates are unprepared to answer. This is often because job applicants don't do their homework on the position. Your job is to illustrate why you are the most qualified candidate. Review the job description and qualifications very closely to identify the skills and knowledge that are critical to the position, then identify experiences from your past that demonstrate those skills and knowledge.
Questions to ask
Who previously held this position? This seemingly straightforward question will tell you whether that person was promoted or fired or if he/she quit or retired. That, in turn, will provide a clue to whether: there’s a chance for advancement, employees are unhappy, the place is in turmoil or the employer has workers around your age.